One Comment

  1. Marie Bouvret

    Je suis une adepte des images et en lisant ton article je ne peux pas m’empêcher de voir une salle d’attente chez un médecin remplie par tous ces adultes incongruents, chez qui le risque de développer des maladies chroniques ou psychiques -et même plus grave encore- est grand. Pourquoi ne pouvons nous pas simplement accueillir l’autre dans sa diversité, avec ses forces et ses faiblesses. Je suis certaine que nos mixités de genres si on les laissaient s’exprimer pleinement, nous offriraient de voir grandir nos connaissances mutuelles sans sacrifier notre propre identité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.