Accueil

Relations difficiles, conflits, accidents de la vie, blessures, maladies, deuils, changements importants…

Des situations qui nous fragilisent psychologiquement

Les évènements qui peuvent nous déstabiliser sont nombreux, et les effets qu’ils produisent sur nous sont très différents d’un individu à l’autre selon la période de sa vie. Nous ne réagissons donc pas tous de la même manière à un même type d’évènement. Ainsi il peut s’avérer difficile pour les autres de comprendre nos états d’âmes, et nous pouvons parfois nous sentir terriblement seuls avec nos « problèmes ». Imaginez la solitude d’une femme enceinte que tout son entourage pense et décrit forcément heureuse du bonheur qui s’annonce… alors qu’elle-même est traversée par de terribles angoisses, hantée par des questions qui resurgissent du passé… Ce n’est pas forcément la situation que vous avez du mal à vivre qui vous incitera à consulter, mais aussi les conséquences que cela a sur vous ou sur votre entourage (qui ne manquera pas de vous le dire !), en fait ce qui vous gâche vraiment la vie : stress, irritabilité, angoisse, tristesse, pensées obsédantes et questions sans réponses, fatigue intense, état dépressif… etc.

La souffrance psychologique est envahissante

Un conflit qui éclate avec un proche ou un collègue, des problèmes qui s’aggravent dans votre couple, un deuil difficile, un changement important dans votre vie ? Peu importe ce que disent les autres ou ce qu’ils en pensent, le plus important est d’être à l’écoute de ce que cela vous fait vivre. Car, quelle que soit son origine, affective, relationnelle, professionnelle, physique, sexuelle, la souffrance psychologique peut devenir une « compagne » extrêmement encombrante. Non seulement elle nous empêche de nous sentir bien, mais si on n’en prend pas soin, elle peut nous endurcir et nous « tuer » à petit feu. Avec le temps, une fois installée dans notre vie, elle nous fait développer des mécanismes de défense, des réflexes comportementaux qui vont se rejouer sans cesse dans certaines situations ou certaines relations. Elle étouffe nos ressentis et nous éloigne de nos propres émotions, nous auto-censure, nous empêche d’être complètement nous-même… En vérité, elle fini toujours par nous empêcher de vivre !

Vous…

  • vous posez beaucoup de questions sur votre vie ou sur un évènement,
  • ressentez un malaise, une gêne persistante, un sentiment inhabituel,
  • êtes débordé par une émotion intense, excessive, durable,
  • sentez que cela altère la qualité de vos relations…

…la psychothérapie humaniste peut vous aider à vivre mieux !

En savoir +